Semaine test : De Hyères à Cannes.

Afin de tester notre matériel en conditions réelles, nous avions programmé une petite semaine d'entrainement le long de la Loire (parce que c'est plat). La météo nous a contraint à nous rabattre au dernier moment sur la côte d'Azur entre Toulon et Cannes, nous ne le regrettons pas !

Nous partons donc sur nos vélos chargés comme des mules le dimanche 27 avril vers 15h avec l'objectif de monter les marches à Cannes le Vendredi 2 mai. Nous sommes arrivés sur la croisette avec un jour d'avance !

Pendant 5 jours, nous avons traversé des paysages magnifiques sous un soleil généreux. Nous avons longé la côte jusqu'au fort de Brégançon puis nous avons coupé en direction du Lavandou par une petite route sans circulation au travers des côteaux de Provence où les vignes cohabitent avec les palmiers.

Des villages perchés sur les collines, une végétation de printemps, les fleurs, les papillons, la mer turquoise, les montagnes... On en prend plein les yeux !

Ensuite, nous avons rejoint le golfe de St Tropez par la piste cyclable du littoral en passant par la Croix Valmer. C'est un petit sentier carrossable surplombant la côte. Nous traversons quelques tunnels, nous nous arrêtons fréquemment pour apprécier le panorama "carte postale" permanent.

Une fois arrivés au golfe, nous avons longé la côte jusqu'à Sainte Maxime puis nous avons fait un petit circuit par le col du Bougnon (court mais raide ! On a dû pousser nos charettes par moment...). Après nous avons rejoint le bord de mer à St Aygulf et nous avons longé la côte. Passé St Raphaël, les plages de sables commencent à céder la place aux rochers, aux criques et aux calanques. Dans les ports, plus nous nous approchons de notre objectif, plus les yatchs deviennent démesurés. Un jeune véliplanchiste a percuté un de ces énormes bateaux au mouillage dans une baie, le pot de terre a encore trinqué, le jeune est rentré à la nage en tirant sa planche à voile.

A partir d'Agay, les falaises de plus en plus hautes prennent une teinte rougeâtre. Elles plongent dans la mer calme. C'est le début de la corniche de l'Esterelle contournant le massif du même nom, culminé par le pic de l'Ours. La vue du cap Roux est époustouflante. On comprend pourquoi cette route est surnommée la corniche d'or. Cannes, la désirée, nous appelle au loin. Derrière elle, en contraste, les hauts sommets encore enneigés des Alpes. C'est marrant d'imaginer avec nos coups de soleil aux mollets que d'autres sont en train de skier à l'horizon. La fin de la route est tellement agréable, que nous pédalons sans nous en rendre compte malgré ce satanné Mistral qui nous aura accompagné toute la semaine. Nous arrivons donc sur la croisette avec un jour d'avance et nous montons fièrement les marches du palais du festival sous le regard amusé des badauds.

Cette petite virée va nous permettre de fignoler notre logistique. Nous sommes confortés sur le rythme (20 km par jour en moyenne) que nous nous sommes fixés pour le voyage. Celui-ci devrait nous permettre de nous poser assez souvent lorsqu'on en a envie. Les enfants n'ont jamais manifesté de lassitude sur les vélos, nous nous arrêtons régulièrement pour les laisser jouer ou se reposer. Le manque de confort n'a posé aucun souci. Ils ont quand même parlé de leur télé (le sevrage sera sans doute rapide).

Nous avions choisi de nous déplacer en vélo notament pour faire des rencontres. Cela aussi a dépassé nos espérances. Nous croisons sourires et encouragements à longueur de journée.

 

Nous avons hâte du grand départ.

A bientôt.

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Antho (lundi, 05 mai 2014 21:33)

    Salut les jujugazou,

    Y'aurait possibilité de mettre vos photos en un peu plus grand ? Ca a l'air très joli mais on ne voit rien.

    Pour le sevrage des enfants je vous propose de prendre des lecteurs DVD portable pour leur mettre sur les vélos, il parait que ça fonctionne bien !

    Sinon vous avez voulu éviter la pluie de la Loire car trop galère. Vous ne craignez pas qu'il pleuve au moins un peu durant votre traversée de la France ? La seule semaine que j'ai passé sur le plateau des mille vaches ne m'avait pas permis de voir le soleil plus de 10 heures sur l'ensemble de la semaine... Enfin j'dis ça j'dis rien...

    Antho

  • #2

    elise (mercredi, 14 mai 2014 11:40)

    Bravo.
    Votre description donne envie de suivre vos chemins parcourus en vélo!
    Bises à vous quatre .
    Elise

  • #3

    deburgrave (jeudi, 22 mai 2014 20:18)

    Bonne chance maître

  • #4

    Kilian bernage (jeudi, 22 mai 2014 20:25)

    Bonne chance maître !!!
    Kilian

  • #5

    Elise Debreuve (jeudi, 29 mai 2014 12:37)

    bonne chance a tous !!!!!!!!!!!!! vous pouvez y arriver Maître et vos enfants aussi !!! C est dur mais moi je ne le raterer pas cette merveilleuse ocasion !! alors bonne chance a vous tous et bon voyage !!!

  • #6

    Léonie Odelot (mercredi, 16 juillet 2014 21:07)

    Bon tour du monde avec vos enfants et votre femme!
    Profite bien de vos découvertes!
    Bisous
    Léonie

  • #7

    TIRANKE (mercredi, 20 août 2014 23:43)

    cc Julien sava tu nous manque lol bon je vais pas sortir les mouchoir cio bisou

Heureux qui comme Ulysse...

Dernières news

  Suivez-nous sur Facebook...

       avec "Juju Gazou"

Sites amis