Etape 36 : Rencontre avec Mano à Mano à Lima (Julien)

De retour du Machu Picchu, nous nous reposons une journée à Cusco pour pouvoir emballer les vélos et faire nos adieux à nos amis les Jouan qui vont prendre la route du Mexique alors que nous nous envolons chez l'oncle Sam. Le lendemain, nous prenons le bus pour Lima. Un supplice de plus de 20 heures pour nos estomacs.
Nous avons un contact dans la capitale péruvienne. Pendant 3 jours, nous logeons dans les locaux d'une association, "Mano à mano". Sylvie, la présidente fondatrice, met toute son énergie depuis plus de 20 ans pour améliorer la vie d'un quartier pauvre à la périphérie de Lima, l'Ensenada. Les habitants de ce bidonville sont arrivés là il y a plus de 20 ans pour échapper aux terroristes narco-trafiquants des sentiers lumineux. Depuis, la population croît dans la misère. Des petites maisons colorées poussent comme des champignons sur les flans arides de petites montagnes. L'éducation, la lutte contre le chomage, l'aide aux femmes, l'accès au soin, à la culture... Autant de domaines où l'association Mano à mano essaye d'apporter des solutions. Des volontaires, venus d'un peu partout, mais surtout de France, viennent donner un coup de main sur les différents projets de Mano à Mano. Nous visitons le quartier, guidés par Socoro (merci à toi). C'est une habitante de l'Ensenada qui travaille dans l'association depuis longtemps. La vie du quartier a beaucoup changé grâce aux actions de Mano à Mano.
Après ces 3 jours de repos, direction l'aéroport. Nous nous envolons pour une autre planète; aux Etats-Unis, à San Francisco. Nous quittons le continent sud américain avec un peu de nostalgie et beaucoup de souvenirs. C'est avec plaisir que nous y reviendrons...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Heureux qui comme Ulysse...

Dernières news

  Suivez-nous sur Facebook...

       avec "Juju Gazou"

Sites amis