Etape 41 : Tofino (Julien)

Nous sommes à Tofino, une petite ville perdue au milieu de la nature, dont la population passe de 2000 habitants à plus de 20 000 pendant l'été. Les touristes viennent pour trois raisons : observer les animaux sauvages (les ours et les baleines), faire du surf et pêcher. Nous, nous venons rendre visite à Denise et Gurmail. 

L'arrivée chez les hôtes est toujours un moment excitant. Nous prenons vraiment goût à ces rencontres à chaque fois enrichissantes. Là, c'est un peu différent. On avait rencontré Gurmail et Denise sur la route, vers Bordeaux, il y a un an, alors qu'ils se baladaient aussi à vélo. Intrigués par notre caravane, ils nous avaient accostés et on avait discuté une dizaine de minutes. Quand ils ont su qu'on voulait passer par Vancouver, ils nous ont proposé de passer chez eux, à Tofino, sur la très sauvage île de Vancouver. Pas besoin de nous le dire deux fois, les rendez-vous comme ça, on adore ! Du coup, en arrivant, on avait un peu l'impression étrange d'être chez de vieux amis.

Nous passons une super semaine entre repos, lectures et balades.

Les plages dans ce coin du monde sont grandes et sauvages. On a la chance de profiter d'un grand soleil mais il fait quand même trop froid pour des Bourguignons comme nous pour quitter la veste. On hallucine de voir des locaux en maillot de bain en train de jouer dans l'eau. Tout autour des plages, la mer a sculpté et déposé d'immenses troncs d'arbre (on se demande d'où ils viennent). Tout ça fait un magnifique terrain de jeu pour les enfants.

On a fait aussi une promenade sur un sentier pédagogique dans une forêt humide. On voit des arbres immenses et tordus, dont les branches poussent dans tous les sens. La lumière peine à se faire son chemin jusqu'au sol et à éclairer le tapis de mousse, les fougères et les choux puants (le nom  fait bien rire Gabin et Zoé), qui sont toxiques pour l'homme mais délicieux pour les ours). Encore une ambiance un peu surnaturelle où on s'attend à tout instant à voir apparaître une fée!

On s'est également "offert" une sortie jusqu'à des sources d'eau chaude perdues sur une île à 1 heure de bateau de Tofino. Annie, qui nous accompagne, nous raconte des histoires sur la faune locale. On apprend que les ours et les couguars ne sont pas les seuls prédateurs de la région, il y a aussi des loups, "Restez bien avec vos enfant pendant la promenade". Le chemin est encore une fois très agréable et complètement sauvage. Nous arrivons jusqu'à des petites cascades d'eau chaude où nous allons faire trempette 30 minutes. Très relaxant! Après un petit pique nique en haut des rochers avec vue sur le Pacifique, nous rejoignons le bateau et retournons sur Tofino. Nous sommes un peu frustrés car nous pensions voir des ours et/ou des baleines, mais nous n'avons pas eu cette chance...

Au bout d'un moment, il a fallu reprendre la route. Nous étions bien dans ce coin hors du monde mais nos vélos nous appellent. 

Merci encore à Gurmail et Denise pour leur magnifique accueil !


En route pour Portland


D autres photos à suivre ! La connexion est pas terrible aujourd'hui.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Denise Aujla (lundi, 01 juin 2015 22:38)

    On en parle encore de votre visite ! Vous êtes tellement hors pair! On n'va pas oublier toute cette espace et tout ce temps habités par vous quatre. Bonne route!
    Denise

Heureux qui comme Ulysse...

Dernières news

  Suivez-nous sur Facebook...

       avec "Juju Gazou"

Sites amis