Etape 49 : Premières semaines chez les Kiwis (Julien)

 

Kia ora,

Ca y est ! Le rêve polynésien est terminé. Nous avons

fait un bond spatio-temporel spectaculaire. Nous sommes arrivés à Auckland, en

Nouvelle Zélande, le premier pays où le jour se lève. Nous comptons désormais

10 heures d’avance sur la France et c’est avec une certaine excitation que je

vous envoie ce premier message du futur.

Nous avons dit au revoir aux noix de coco fraiches le long

de la route. Ici, en arrivant, c’était plutôt ambiance Antarctique, nous sommes

en plein hiver ! Les limites de la générosité ont une fois de plus été franchies. Janet, une cyclotouriste cinquantenaire

nous accueille à l’aéroport à plus de 10 heures du soir. Elle a préparé des

barres de toit pour transporter nos vélos. Les doigts glacés, j’attache les

tandems pendant que Julie attend que l’inspection de l’Hygiène des douanes

termine d’analyser la terre qui est sur nos sardines de tente. Les néozélandais

sont très attentifs à tous les organismes, même micros, qui pourraient rentrer

sur leur territoire pour protéger leur écosystème si spécifique. Ces îles sont

parmi les plus isolées du monde et la plupart des espèces animales et végétales

y sont endémiques. Après une demi-heure de route, où Janet nous confirme ce que

le douanier nous a dit, à savoir que les routes ici ne sont pas tellement

adaptées au voyage à vélo, nous arrivons dans une jolie petite maison. Les

mandariniers et citronniers de son jardin, couverts de fruits, nous laissent

espérer des jours meilleurs. Après une tisane bien chaude, Janet nous prépare

des bouillotes pour mettre au fond des lits ! Bien emmitouflés sous notre

édredon, on se demande avec Julie comment nous allons pouvoir réussir notre

épopée jusqu’à Wellington, la capitale, à 1000 km au Sud par la montagne.

Le lendemain, nous remontons (de plus en plus rapidement)

nos tandems. Pour le dîner, Janet nous cuisine un bon petit plat que nous

partageons autour d’un Chardonnay néo-zélandais en discutant de ses voyages. Au

matin, après les adieux, nous prenons la route d’Auckland, à une vingtaine de

kilomètres à l’Est. La Sky Tower, une immense tour de plus de 300 mètres

surplombée par une « soucoupe volante » est notre phare. C’est la

première fois de notre voyage que nous roulons du côté gauche. Il faut un petit

temps d’adaptation. Nous avons froid !

Nous posons nos bagages dans une auberge de jeunesse et

visitons la ville. Ca ressemble à une ville des Etats-Unis. Nous croisons les

Wallabies (l’équipe de Rugby d’Australie) qui doit affronter les All blacks. Du

haut de la Sky Tower, la vue est magnifique. Gabin a un peu d’appréhension pour

marcher sur le sol de verre.

Nous décidons de repousser le départ à vélo d’une dizaine de

jours pour attendre des jours meilleurs et pour aller visiter les grands lieux

touristiques. En allant chercher la voiture, nous sommes douchés à l’eau

froide. Bien heureux de pouvoir sécher à l’abri du vent, nous filons vers le

Sud, à Hamilton. Rapidement, les reliefs s’accentuent. Nous sommes dans un

paysage qui fait penser au Morvan, mais période jurassique. Partout, des bocages

et des forêts, desquelles dépassent un peu partout des arbres fougères (fern

tree). Nous sommes dans la région où Peter Jackson a tourné les scènes de la

« Conté » du Seigneur des anneaux. J’aurai bien aimé visiter Hobbit

Bourg, mais c’est trop cher !

Nous visitons une grotte appelée Glow Worm Cave. Dans un

silence magique, nous finissons cette petite balade souterraine dans une

barque. Nous voguons dans le noir complet. Au plafond et sur les parois, des

dizaines de milliers de vers luisants forment une magnifique voûte étoilée

(Nous n’avons pas pu prendre de photo malheureusement).

Ensuite, nous sommes allés sur le volcan Ruapehu nous offrir

une mini parenthèse sport d’hiver. Un bonhomme de neige, de bonnes rigolades en

descente de luge, et nous redescendons vers des terres moins hostiles, à Napier,

sur la côte est. Cette petite ville est au milieu de l’immense baie de Hawke, haut

lieu viticole de Nouvelle-Zélande. Nous essayons plusieurs vins mais il est

difficile de s’y retrouver. Il y a une offre très importante mais pas

d’appellation. Dans les magasins, les bouteilles sont classées par cépage, la

différence se fait par le marketing de l’étiquette. Ensuite, nous sommes allés

à l’aquarium national de NZ, nous avons pu y observer des kiwis. Cet animal,

emblème de la Nouvelle Zélande, est en voie de disparition et on comprend

facilement pourquoi. C’est une sorte de chapon au gros popotin avec des ailes

si petites qu’on dirait qu’il n’en a pas. Pas vraiment un physique de combattant.

Depuis l’arrivée des colons, de leurs chiens et de leurs chats il y a 200 ans, ce

poulet exotique a intérêt à bien se cacher.

Nous remontons ensuite par Rotorua, une région très

touristique pour son activité volcanique. Partout le long des routes, on peut

voir des fumeroles. La terre est tellement chaude que les nappes phréatiques

sont sous pression, et par endroit, une cheminée se crée et la vapeur d’eau

sort comme d’une cocote-minute géante. Ambiance Mordor garantie ! Nous

nous promenons dans plusieurs cratères. C’est incroyable de voir que certaines

plantes arrivent à pousser sur un sol à plus de 70 degrés (mousses, fougères,

arbustes). Certains minéraux donnent des couleurs étonnantes à ces paysages de

science-fiction (le rouge de l’oxyde de fer, le vert de l’arsenic, le jaune du

soufre…)

Nous avons continué notre road trip par la Bay of Plenty.

Nous nous sommes baignés dans une source d’eau chaude au pied d’une montagne.

Gabin a fait ses premiers mètres en nageant sans ses brassards.

Nous sommes enfin revenus à Auckland par la péninsule de

Coromandel où nous avons fait une superbe randonnée jusqu’à Cathedral Cove. Le

relief est très accidenté et a des faux airs d’Irlande. L’exploitation

intensive du bois enlaidit un peu la carte postale. Certaines collines, nues,

viennent d’être ravagées aux bulldozers, d’autres ressemblent à des forêts industrielles

avec d’interminables rangées de pins.

Après ce petit tour familial des principaux sites

touristiques de l’île Nord, nous sommes regonflés à bloc pour affronter les

routes de Nouvelle Zélande.

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Martine (mercredi, 26 août 2015 15:02)

    Merci pour ce beau voyage avec votre documentaire. Ce pays a l'air très beau et très diversifié.Le parcours à vélo va être raide !!! Bonne route à vous 4. A bientôt pour la suite.

  • #2

    Lili (vendredi, 28 août 2015 17:41)

    Je vous suis depuis déja longtemps même si je poste pas , j'adore les videos , je vous est envié de voir tahiti et ses alentours ....
    Maintenant la Nouvelle-Zélande , ma fille a passée 1 an en van , elle a eu la chance d'aller compter les kiwis , ils en restent peu et sortent que la nuit....quand je vois ses photos ça remonte les souvenirs que ma fille a vécu , j'ai été a fond avec elle malgré que je me suis fait du soucie normale en tant que maman , elle a passée l'hiver dans le van , le matin c'était gelé c'est l'aventure ...lol ...
    Bonne continuation a vous 4 Bisous Lili

  • #3

    Peggie Gaccione (samedi, 04 février 2017 13:56)


    Superb blog you have here but I was curious about if you knew of any discussion boards that cover the same topics discussed here? I'd really love to be a part of community where I can get comments from other experienced people that share the same interest. If you have any suggestions, please let me know. Kudos!

  • #4

    Zenobia Mullins (dimanche, 05 février 2017 11:46)


    Do you have a spam problem on this website; I also am a blogger, and I was wondering your situation; we have developed some nice practices and we are looking to swap methods with others, be sure to shoot me an email if interested.

  • #5

    Nina Anastasio (lundi, 06 février 2017 00:43)


    Hey I know this is off topic but I was wondering if you knew of any widgets I could add to my blog that automatically tweet my newest twitter updates. I've been looking for a plug-in like this for quite some time and was hoping maybe you would have some experience with something like this. Please let me know if you run into anything. I truly enjoy reading your blog and I look forward to your new updates.

Heureux qui comme Ulysse...

Dernières news

  Suivez-nous sur Facebook...

       avec "Juju Gazou"

Sites amis