Etape 66: Le Monténégro (Julien)

C’est sous une pluie battante que nous passons la frontière du Monténégro, un pays grand comme la Bourgogne. Comme toujours, les enfants ne bronchent pas, ils sont trempés jusqu’aux os, ils attendent le soleil… Nous faisons une courte pause et nous découvrons le Burek, une spécialité qu’on peut trouver dans tous les Balkans, c’est une pâte feuilletée remplie de bonnes choses bien grasses (du fromage ou de la viande). Il va falloir éviter d’abuser de cette bonne chose si on veut garder notre ligne de cycliste ! On reprend la route, toujours sous la pluie. Autour de la frontière, la majorité des gens sont albanais et musulmans. On voit des mosquées avec des grandes tours fines et pointues, de modestes cimetières musulmans, des drapeaux albanais peints sur des murs…

Nous rejoignons la côte à Bar. Nous sommes de plus en plus frigorifiés, la pluie s’intensifie encore. Chaque voiture et camion qui nous double nous envoie un seau d’eau. Alors que nous cherchons un abri, un papi qui a les traits d’un homme qui a beaucoup souri sort d’un restaurant et nous invite à venir auprès du poêle. Il prend en charge les enfants et les installent devant un dessin-animé. Gabin et Zoé oublient instantanément leurs tracas et fixent l’écran comme s’ils comprenaient le serbo-croate. Notre sauveur se présente comme étant serbe. C’est anecdotique mais on imagine les difficultés du vivre ensemble dans des pays si petits et si récents, avec des gens se revendiquant d’une identité culturelle n’ayant aucun rapport avec la nation. Ajoutez à cela les plaies pas toujours refermées de la guerre de Yougoslavie et vous comprenez les défis que devront relever les Monténégrins. Nous restons deux nuits dans la petite chambre que nous louons au-dessus du restaurant pour 15 euros (le Monténégro est dans la zone euro et en attente d’une adhésion à l’UE).

Nous repartons le long de la côte en direction de Budva. La corniche est magnifique mais il faut la mériter ! C’est un peu physique, ça monte et ça descend toute la journée avec des pentes allant de 5 à 10 %. Nous arrivons dans une station balnéaire énorme où les casinos et les hôtels, tous plus étoilés les uns que les autres, jouent de leurs coudes en béton pour se faire une place. Nous cherchons désespérément un logement chaud, car oui il pleut encore ! Tout est fermé ! Nous qui nous faisions des films et qui rêvions de bivouac au soleil au bord de l’adriatique, nous étions bien naïfs. Tout est fermé ! Julie va alors demander de l’aide dans un bar, deux coups de fil plus tard, nous sommes dans un petit appartement. Nous y resterons trois nuits le temps de laisser passer cette mauvaise météo. Nous discutons avec notre voisine, une institutrice à la retraite depuis un an. Elle parle avec nostalgie de la grande Yougoslavie. Elle trouve que c’était mieux « avant » (l’éducation, l’état social…). Elle s’inquiète du monde qu’elle laisse à ses petits-enfants et voit d’un très mauvais œil l’adhésion du Monténégro à l’Union Européenne. Elle y voit un impérialisme sauf qu’au lieu de soumettre les peuples avec des armes, on les soumet en costumes avec des traités et des banques. Elle affirme que c’est ce que pensent tous les gens de sa génération…

Nous quittons cette ville sans âme pour rejoindre un endroit magique ! Après avoir serré les fesses en traversant un étroit tunnel de 1,6 km, nous débouchons dans un amphithéâtre naturel : les bouches de Kotor. Des montagnes abruptes, enneigées au sommet, plongent dans une magnifique baie. Sur les flancs, la ville fortifiée de Kotor (au patrimoine mondiale de l’UNESCO) est en parfait état. Entre les remparts, nous nous amusons à nous perdre dans les ruelles étroites et labyrinthiques de la vieille ville. C’est presque aussi beau qu’Auxerre !
Le lendemain, nous longeons les deux baies. Nous nous arrêtons tous les 100 mètres pour faire une photo (des îles, des petits bastions fortifiés, les voitures Yugo…). Nous arrivons à Herzog Novi, dont le nom n’évoque sans doute rien à personne. Pourtant c’est encore un endroit extraordinaire, une énorme ville fortifiée perchée sur un rocher surplombant l’entrée des bouches de Kotor sur la mer Adriatique. Il est très agréable d’y flâner.

Bien que le temps fasse tout son possible pour nous rendre maussades, nous gardons le sourire et nous prenons beaucoup de plaisir à découvrir cette région que nous vous recommandons (mais peut-être à une autre saison J )

 

A très bientôt, en Croatie !

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Louis et Nath (vendredi, 18 mars 2016 13:30)

    C’est beau l’europe! Ahh le burek ca nous rappelle des bons souvenirs. Bonne route vers le printemps.

  • #2

    Wonda Iversen (mercredi, 01 février 2017 17:34)


    I want to to thank you for this good read!! I definitely loved every bit of it. I have got you bookmarked to look at new things you post�

  • #3

    Lesli Cowgill (jeudi, 02 février 2017 04:19)


    A person essentially lend a hand to make seriously articles I might state. This is the first time I frequented your web page and so far? I surprised with the analysis you made to make this particular submit incredible. Excellent job!

  • #4

    Ok Marland (vendredi, 03 février 2017 14:02)


    Thank you for sharing your info. I really appreciate your efforts and I will be waiting for your further write ups thanks once again.

  • #5

    Dacia Freeburg (lundi, 06 février 2017 08:56)


    Thank you for sharing your info. I really appreciate your efforts and I am waiting for your next post thanks once again.

  • #6

    Flo Griffie (lundi, 06 février 2017 23:30)


    I'd like to find out more? I'd want to find out more details.

  • #7

    Madeline Palmeri (mardi, 07 février 2017)


    This piece of writing will assist the internet users for building up new web site or even a weblog from start to end.

  • #8

    Taneka Bissonette (mercredi, 08 février 2017 17:25)


    I think this is among the most vital information for me. And i'm glad reading your article. But should remark on few general things, The web site style is great, the articles is really nice : D. Good job, cheers

  • #9

    Hsiu Mckinney (jeudi, 09 février 2017 20:18)


    It's amazing for me to have a website, which is good in favor of my knowledge. thanks admin

  • #10

    Yuki Heins (vendredi, 10 février 2017 04:25)


    Fastidious response in return of this matter with real arguments and describing all regarding that.

Heureux qui comme Ulysse...

Dernières news

  Suivez-nous sur Facebook...

       avec "Juju Gazou"

Sites amis