lun.

11

août

2014

Etape 5: le Pays Basque français

 

Nous passons par Orthez et Peyrehorade, le long du Gave de Pau (la rivière). Puis, nous voyons les maisons blanches aux peintures rouges ou vertes : ça y est, nous sommes en Euskadi (pays basque en basque). Nous suivons les « Gaves réunis » (gave de Pau + Gave d'Oloron qui se rejoignent) puis l'Adour et découvrons les villes de Bayonne (très jolie et charmante) et Biarritz (très jolie mais plus cossue et plus pentue!)

Nous sommes accueillis le soir (joues rouges, yeux creusés et langue pendante) à Ahetze par Myriam et Laurent. Au programme : dégustation de chipirons (calamars) cuisinés au piment d'Espelette, et de cidre basque, découverte de chants basques et visite de villages (en voiture!) : St Pée sur Nivelle, Sare, Antxioa, Espelette (et ses piments qui pendent sur les façades).

 

Le dimanche 10 août, nous longeons la côte par la corniche d'Urrugne et traversons les villes de St Jean de Luz et d'Hendaye (où nous voyons passer une cavalcade).

Puis, enfin, nous traversons le pont qui passe au dessus de la Bidassoa et qui nous emmène en Espagne ! (« Oui Gabin, ça y est, on est en Espagne. Oui Gabin ça y est, on est en Espagne...)

Nous avions dit aux enfants que la différence entre la France et l'Espagne allait s'entendre, mais elle se voit également : outre les panneaux routiers qui sont un peu différents, les villes qui bordent la frontière ont l'air plus pauvres. Cela nous saute aux yeux, surtout après Hendaye et son port de plaisance bordé de palmiers magnifiques): immeubles imposants et défraîchis.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

août

2014

Etape 4: le Béarn

 

Dans le Béarn, région du vin Jurançon, il pleut très souvent. Nous l'apprenons sur place (en effet, c'est très vert). Mais il peut aussi faire très beau. Et c'est sous un grand soleil que nous allons voir des jeux (importés des Landes) avec des vachettes (landaises!). Ils me semblent un peu dangereux, à moi qui n'ai pas l'habitude, mais finalement, il n'y a pas de blessé. Pourtant, les gars courent (devant) ou sautent (par-dessus), ou doivent rester immobiles le plus longtemps possible à côté d'une vache (à cornes!) qui a l'air passablement énervée !

Après une soirée de fiesta dans la maison « Bastard », nous allons en ce beau dimanche matin 3 août, à la fête du village de Monein (que beaucoup d'habitants du village fuient maintenant apparemment). Dégustation de Jurançon, sucré ou sec (avec modération « of course » !) Nous passons ensuite encore 2 jours avec nos amis (récupération et acrobranche), et nous enfourchons nos montures adorées. See you à Rabat, Charles et Annabelle ! (And see you à Tunis, Tristan et Clo!) Une nouvelle région nous attend : le Pays Basque !

Lire la suite 1 commentaires

dim.

10

août

2014

Etape 3 : Bordeaux et Bassin d'Arcachon

 

En Dordogne, le 22 juillet, notre pote Pierre vient nous chercher en camion (le luxe!) et nous amène chez lui, dans un village à côté de Sarlat. Superbe région où nous nous baignons dans la rivière Dordogne, mangeons autour d'un feu de camp avec des copains de Pierre et visitons l'abri de Cap Blanc, où l'on peut voir des bas-reliefs préhistoriques. Ces bas-reliefs ont pu être conservés car il y a eu un éboulement qui a bouché l'abri. Il ne reste que très peu d’œuvres de ce genre. Il y avait aussi la sépulture d'une femme dont ils ont reconstitué le squelette et dont la dentition était parfaite. La guide nous a appris que les hommes préhistoriques ont commencé à avoir les dents cariées lorsqu'ils se sont sédentarisés et qu'ils ont cultivé des céréales.

 

Nous répondons ensuite à l'invitation d'autres amis, Samuel et Claudine pour leur extravagante soirée des milliardaires déchus, le 25 juillet à Villamblard, entre Périgueux et Bergerac. Le lendemain, nous allons encourager nos collègues, les cyclistes du tour de France lors du contre la montre (bravo pour les décorations!). Outre les discussions avec les potes et les potes des potes, nous allons à la guinguette de Neufont (baignade dans le lac, concert de jazz manouche, resto).

 

Après le week-end, nous remontons sur les vélos. Un dernier coucou à Ced et Mag et nous voilà partis ! Sam et Clau nous accompagnent un petit bout de chemin en tandem (jusqu'à Mussignac).

 

 

 

Le soir du 28, nous arrivons vers les vignes du Bordelais, elles sont plus hautes et plus espacées qu'en Bourgogne. Nous sommes très gentiment accueillis par Laurence et Michel, un couple de cyclovoyageurs, que nous avons pu contacter grâce au site « Warmshowers », et qui nous donnent des indications pour notre voyage du lendemain. Nous décidons de profiter un peu du coin, quitte à faire plus de train. Nous quittons donc les domaines des vins de Bordeaux et autres Pomerol pour aller visiter pendant les jours suivants la ville de Bordeaux, le bassin d'Arcachon et la dune du Pilat.

 

 

 

Nous empruntons la piste cyclable « Roger (et non Pierre) Lapébie » qui passe par Créon et sa bastide carrée (qui sert de parking...) Sur le chemin, nous roulons avec 2 Canadiens, qui nous invitent à passer chez eux à Vancouver en juillet 2015 !

 

Nous arrivons ensuite à Bordeaux, très jolie ville que nous ne connaissons pas, et que nous traversons en étant un peu stressés car il se fait tard et que nous n'avons pas de camping. Après un arrêt à l'office du tourisme (où beaucoup de gens viennent me poser des questions sur nos vélos et notre voyage), nous voyons qu'il y a un camping à Bordeaux. Nous nous y rendons, rafraîchis par le soir qui avance, mais rassurés.

 

Le lendemain, nous roulons vers les Landes : une piste cyclable toute plate, toute droite, mais qui dure, qui dure, et avec du vent qui souffle, qui souffle...

 

Puis le 30, nous arrivons au bassin d'Arcachon (à marée basse, mais bon, même si la mer est loin, c'est quand même la mer quoi, ça fait quelque chose!) Par contre, nous ne verrons pas la dune du Pilat, mais pour une bonne raison : nous rejoignons nos amis Anthony et Nadège qui sont en vacances vers Bordeaux. La belle surprise ! Nous passerons une après-midi dans la ville d'Arcachon.

 

Le lendemain, vendredi 1er août, nous avons peur d'avoir des ennuis pour quitter la ville de Biganos (où les jeux pour enfants sont magnifiques, certes) : la SNCF a des soucis à cause d'un accident survenu la semaine passée. Les trains sont annulés ou remplacés par des bus, où nous ne pouvons pas charger nos vélos ! Un train est tout de même maintenu dans la journée : nous allons pouvoir rejoindre nos potes Charles et Annabelle. Direction le Béarn !

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

01

août

2014

Etape 2: Limoges - Sarlat - Bordeaux

Le Limousin, c'est vallonné! Plus que ce que l'on aurait pensé... Il y a des champs, des prés remplis de limousines (des vaches bien sûr...), des forêts et beaucoup de petits étangs (barrages sur les rivières).

Lire la suite 0 commentaires

lun.

21

juil.

2014

Etape 1 : Auxerre, Decize, Nevers, Vierzon. km 360.

 

Bilan de la première semaine : Super;)

 

Pour les premiers coups de pédale et le premier pique-nique de notre tour du monde, parents, copains, copains des parents et parents des copains étaient là pour nous accompagner. Merci à eux, c'était un moment que nous avons beaucoup apprécié !

 

Lire la suite 4 commentaires

lun.

05

mai

2014

Semaine test : De Hyères à Cannes.

Afin de tester notre matériel en conditions réelles, nous avions programmé une petite semaine d'entrainement le long de la Loire (parce que c'est plat). La météo nous a contraint à nous rabattre au dernier moment sur la côte d'Azur entre Toulon et Cannes, nous ne le regrettons pas !

Lire la suite 7 commentaires

jeu.

13

mars

2014

Bernard Hinault soutient les Jujugazou.

5 commentaires

Heureux qui comme Ulysse...

Dernières news

  Suivez-nous sur Facebook...

       avec "Juju Gazou"

Sites amis